top of page

jeu. 22 févr.

|

Montréal

BIA FERREIRA

Brésil /// Bia Ferreira, artiste et militante brésilienne, célèbre pour sa musique "MMP - Música de Mulher Preta," aborde le racisme, l'homophobie, le féminisme et l'amour.

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
BIA FERREIRA
BIA FERREIRA

S'Y RENDRE

22 févr. 2024, 21:00

Montréal, 4372 Boul. Saint-Laurent, Montréal, QC H2W 1Z5, Canada

EN SAVOIR PLUS

Bia Ferreira est une chanteuse, compositrice, multi-instrumentiste et militante brésilienne qui définit sa musique comme "MMP - Música de Mulher Preta" (Musique de Femme Noire). Ses chansons s'opposent au racisme, à l'homophobie et à d'autres sujets. Ses chansons parlent de féminisme et d'amour. La politique est également un thème abordé. Encore adolescente, elle est sortie de chez elle et a voyagé seule avec une guitare dans tout le Brésil, vivant de sa musique, jouant partout où elle était autorisée à le faire. Elle chante et joue pour tous ceux qui veulent l'entendre. Elle diffuse des messages d'amour, mais parle aussi de féminisme, de racisme et d'homophobie.

Un jour, elle s'est retrouvée à faire une session Sofar Sound. L'une des chansons qu'elle a jouées, Cota Não É Esmola, a été vue plus de 13 millions de fois sur YouTube. Depuis 2017, elle joue en solo ou avec un groupe dans tout le Brésil et en Europe. En octobre 2022, elle a joué un showcase au WOMEX de Lisbonne, qui s'est avéré être l'un des meilleurs spectacles de la foire. Ce showcase (et bien sûr, tout ce que Bia Ferreira a fait depuis l'adolescence) lui a enfin donné ce qu'elle a toujours voulu : que sa musique puisse être entendue par des gens du monde entier, même chantée en portugais.

Elle a réalisé un enregistrement en direct en 2018 pour le projet Estúdio Showlivre (sa première sortie). Un an plus tard, le premier disque studio intitulé Igreja Lesbiteriana, Um Chamado. Et maintenant, à la fin de 2022, le deuxième album Faminta.

_______________

Bia Ferreira is a Brazilian singer, composer, multi-instrumentalist and artivist that defines her music as "MMP — Música de Mulher Preta" (Black Woman Music). Her songs are against racism, homophobia and other subjects. Her songs are all about feminism and love. Politics is also a topic. Still a teen, she got out of her home, and traveled alone with a guitar all around Brazil, living from her music, playing everywhere she was allowed to. Singing and playing to everyone that wanted to hear her. Spreading messages of love but also talking about feminism, racism and homophobia.

One day, she found herself making a Sofar Sound session. One of the songs she played Cota Não É Esmola have more than 13 millions views on YouTube. She’s been playing solo or with a band all over Brazil and in Europe since 2017. In October 2022, she played a showcase at the WOMEX in Lisbon, which turned out to be one of the best shows of the fair. That showcase (and of course, all that Bia Ferreira has been making since teenager) finally gave her what she always wanted: that her music could be heard by people from all around the world, even sung in Portuguese.

She made a live recording in 2018 for Estúdio Showlivre project (her first release). One year later, the first studio record called Igreja Lesbiteriana, Um Chamado. And now, at the end of 2022, the sophomore Faminta.

Partager cet événement

bottom of page